Fin de la coalition suédoise: comment se passeront les prochaines heures ?

Fin de la coalition suédoise : comment se passeront les prochaines heures ?
Fin de la coalition suédoise : comment se passeront les prochaines heures ? - © Tous droits réservés

A 10H, ce dimanche matin, se réunira un conseil des ministres. Ensuite, et c'est la seule certitude du moment, Charles Michel partira bien à Marrakech. Mais à quel titre? Son gouvernement est toujours en place, les ministres N-VA n'ont  pas démissionné, et comme les décisions d'un gouvernement sont prises en consensus, il ne peut pas se prévaloir de son soutien.

Ou alors, Charles Michel, considérant que la NVA ne fait plus partie de sa majorité après ses sorties d'hier, donnera l'approbation de la Belgique comme premier ministre d'un gouvernement composé uniquement du MR, du VLD et du Cd&V renforcé par l'aval donné jeudi par le parlement. Mais ça reste très flou...

 

Les ministres N-VA ont un pied dehors mais n'ont formellement pas démissionné

Ils pourraient ne le faire que ce dimanche ou lundi lorsque Charles Michel aura signifié que la Belgique approuve le Pacte...

Autre précision: apparemment, le gouvernement Michel, sans la N-VA, ne sera pas en affaires courantes mais deviendrait un gouvernement minoritaire (et largement minoritaire) avec seulement une cinquantaine de députés sur 150.

Un gouvernement minoritaire qui fonctionnera du coup différemment. D'abord, il va devoir procéder au remplacement des ministres N-VA pour respecter la parité linguistique. Et Charles Michel devra aussi encore compter pour faire passer certains textes au parlement sur la N-VA.

Par exemple, pour le vote du budget 2019, la N-VA qui a participé à la confection de ce budget pourrait l'approuver. Pour le reste, là aussi, difficile de prévoir comment ça va se passer. On imagine mal la N-VA ou, les partis de l'opposition faire des cadeaux à Charles Michel surtout à 6 mois des élections...

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK