Film anti-islam: incidents à Borgerhout, B. De Wever saisit la balle au bond

Manifestations à Borgerhout
Manifestations à Borgerhout - © RTBF

Le film "L'innocence des Musulmans continue à semer l'indignation dans le monde. La violence des manifestations a baissé ce week-end. En revanche, la vague de colère a touché l'Europe. La France, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et la Belgique où, samedi, des incidents ont opposé policiers et manifestants à Borgerhout.

Borgerhout, un district d'Anvers, très multiculturel, organisait samedi sa fête, la fête des Géants, une fête multiculturelle. Pour la première fois , dans le cortège, un géant représentant une femme voilée. Tout cela dans la bonne humeur. Mais à deux rues du cortège, la tension est montée d'un cran. Depuis vendredi des SMS circulaient pour appeler à la manifestation samedi.

Une cinquantaine de personnes ont répondu, ont commencé à scander des slogans hostiles aux Etats-Unis et à piétiner et brûler des drapeaux américains.

La manifestation, interdite, a alors pris une autre tournure. Attirés par les cris, quelques centaines d'autres manifestants sont arrivés.

Ils ont décidé d'aller vers les rues où se déroulait la fête. C'est alors que les policiers sont intervenus. Plusieurs accrochages ont eu lieu et en tout 230 arrestations administratives. Il y avait pas mal de mineurs dans la manifestation.

Des accrochages ont aussi opposé des manifestants à des habitants marocains de Borgerhout. Ceux-ci ne voulaient pas d'une telle manifestation. Des questions se posent encore ce matin sur l'identité de ceux qui ont appelé au rassemblement.

Bart De Wever saisit la balle au bond

A 27 jours des élections, les manifestations d'Anvers et les 230 arrestations à Borgherout ne pouvaient qu'agiter la campagne électorale dans la métropole. Face à cette violence, Bart De Wever n'allait pas rater l'occasion de s'en prendre à son rival, l'actuel bourgmestre d'Anvers, Patrick Janssens.

Le slogan du socialiste  Patrick Janssens pour cette campagne c'est "la ville est à tout le monde!" et après les incidents de Borgerhout, Bart De Wever a eu beau jeu de dire que: " quand vous dites que quelque chose est à tout le monde, il ne faut pas s'étonner que cela soit traité sans respect". Et de mettre ces débordements de violence sur le laxisme de l'actuelle majorité communale.

C'est Patrick Janssens qui a fait intervenir la police et regrette que ces agissements ne soient l'oeuvre que d'une infime minorité mais ces incidents marqueront la campagne anversoise.

L'Exécutif des Musulmans appelle au calme

A Bruxelles aussi, dimanche, il y a eu une mini-tentative de manifestation et une trentaine de personnes interpellées à Saint-Josse. Elles voulaient se rendre dans le centre pour manifester.

Six interpellations aussi ont eu lieu près de l'ambassade des Etats-Unis. Là aussi, la volonté de manifester a tourné court.

Le président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique, Ugurlu Semsettin, condamne le film mais aussi les violences: "S'il y a des organisations, s'il y a des fidèles qui veulent montrer leur mécontentement, ils peuvent le faire d'une façon pacifique. Ca doit être dans le cadre légal et avec la permission des autorités."

Michel Lagase, Philippe Walkowiak et Benjamin Carlier

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK