Filip Dewinter ne sera pas candidat à la présidence du Vlaams Belang

Le succès électoral de la N-VA de dimanche s’est fait au détriment du Vlaams Belang. A tel point que le parti a décidé d’avancer de trois mois l’élection à la présidence, qui aura lieu d’ici la fin de l’année.

Filip Dewinter, chef de file anversois du Vlaams Belang, annonce dans Gazet van Antwerpen qu’il entend assumer la défaite de son parti. Alors qu’il avait envisagé de se présenter à la succession de Bruno Valkeniers comme président, il estime aujourd’hui que ce serait "prétentieux de sa part : comme tête de liste je dois prendre mes responsabilités".

A la télévision néerlandaise, Filip Dewinter a même déclaré mardi soir qu’il allait prendre sa retraite comme figure de proue du parti. Mais cela ne signifie pas que Filip Dewinter se retire de la vie politique : il reste député flamand et vice-président du parlement flamand.

A.L. avec Deredactie.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK