Fête nationale du 21 juillet totalement différente: pas de bal populaire, pas de défilé militaire mais un hommage aux victimes du coronavirus

L'idée était dans l'air depuis déjà quelques semaines. C'est désormais officiel! La Première ministre Sophie Wilmès l'a annoncé lors de la conférence de presse de ce mercredi à l'issue du Conseil national de sécurité. La fête nationale du 21 juillet se fera en mode mineur. Oubliez le défilé militaire et le passage devant le Palais royal, les activités dans le parc de Bruxelles, le feu d'artifice ou encore le fameux bal populaire sur la place du Jeu de Balles. La raison est tout simplement liée au coronavirus. Compte tenu des mesures sanitaires en vigueur, il est impossible d'organiser ces festivités, qui réunissent chaque année des dizaines de milliers de personnes dans la capitale. 

Il s'agira en réalité d'une fête strictement protocolaire et qui se déroulera à huis-clos. "Un hommage sera rendu aux victimes du Covid-19 et aux divers métiers qui étaient en première ligne", déclare la Première ministre.

Cette cérémonie prendra la forme de prestations artistiques retransmises en direct par les médias.

Ce 21 juillet 2020 sera assurément une fête nationale pas comme les autres, à l'image de notre vie ces derniers mois, impactée elle aussi par la pandémie du coronavirus. 

Sujet JT 19h30 du 24 juin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK