Fête du Roi: Charles Michel relaye l'appel des prix Nobel invitant à protéger la liberté de la presse

Fête du Roi: Charles Michel relaye l'appel des prix Nobel invitant à protéger la liberté de la presse
Fête du Roi: Charles Michel relaye l'appel des prix Nobel invitant à protéger la liberté de la presse - © THIERRY ROGE - BELGA

Le Premier ministre Charles Michel a relayé jeudi l'appel de prix Nobel à protéger la liberté de la presse et lutter contre la désinformation, un message qu'il avait déjà glissé au cœur de sa dernière déclaration gouvernementale de rentrée, et qu'il souhaite voir saisi par le Conseil européen et, en Belgique, par le parlement.

Vingt-cinq personnalités internationales dont plusieurs Prix Nobel ont lancé début novembre un appel solennel aux dirigeants internationaux à "lancer un processus politique" pour un pacte sur l'information et la démocratie.

La circulation de l'information a évolué avec l'émergence des réseaux sociaux qui permettent la publication à grande échelle de fausses informations.

Douze pays ont endossé l'initiative promue par Reporters sans frontières lors d'un forum pour la Paix organisé le 11 novembre à Paris dans le cadre de l'Armistice de la guerre 14-18: le Burkina Faso, le Canada, le Costa Rica, le Danemark, la France, la Lettonie, le Liban, la Lituanie, la Norvège, le Sénégal, la Suisse et la Tunisie.

"Je vous propose de saisir cette main tendue. Il s'agit de consacrer 'le droit à l'information fiable'", a indiqué jeudi au parlement le Premier ministre Charles Michel lors d'un discours pour la Fête du Roi.

"La démocratie est une oeuvre sans cesse inachevée. De nouvelles batailles sont aujourd'hui nécessaires pour ancrer et perfectionner nos modes de décisions collectives. Le Parlement me semble un espace naturel pour se saisir de cette question essentielle. Je proposerai aussi au Conseil de l'Union européenne de prendre en compte cet appel afin que nos réponses soient à la hauteur des enjeux", a-t-il dit devant les représentants de la famille royale et les corps constitués.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK