Fête de la Communauté flamande : un chèque de 180 euros pour faire la fête entre voisins, malgré le coronavirus et le budget dans le rouge

La fête de la Communauté flamande aura un aspect particulier ce 11 juillet. Contrairement aux autres années, il n'y aura pas de grande réception à l'Hôtel de ville de Bruxelles. En cause bien sûr le coronavirus et les mesures sanitaires en vigueur qui interdisent les grands rassemblements. Les initiatives locales, elle, sont encouragées, grâce à un "chèque de fête". Une initiative qui n'est pas neuve, mais qui passe mal face à un budget dans le rouge. 

Un chèque de 180 euros 

Le gouvernement flamand a décidé d'attribuer un chèque de 180 euros à tout citoyen qui organise une fête dans sa rue ou son quartier. Ce chèque peut être utilisé par exemple pour installer des jeux, des équipements dans la rue, acheter de la nourriture et des boissons auprès du secteur horeca local. 

Dans le respect des mesures sanitaires

Compte tenu du coronavirus, cette initiative a été discutée avec les gouverneurs de province et les virologues. L'idée n'est pas de faire la fête à une centaine de personnes, nous explique-t-on du côté du cabinet du Ministre-président. "Il s'agit plutôt d'un barbecue avec une dizaine de personnes". 

Pour les autorités politiques, il est nécessaire de permettre à la population de faire la fête. "Notre société a besoin d'un nouveau départ positif" explique le ministre flamand des Affaires intérieures Bart Somers (Open VLD). Au cabinet du Ministre-président Jan Jambon (N-VA), on tient le même discours.  

La Flandre est notre bulle cet été

Etant donné la situation actuelle, la population voyagera beaucoup moins que les autres étés. Ce qui fait dire à Jan Jambon que "la Flandre est notre bulle cet été".

Une tradition de près de 20 ans

L'attribution de ce "chèque de fête" remonte à 2002. Le gouvernement flamand de l'époque avait lancé l'idée de distribuer un "chèque barbecue" de 200 euros. C'est aujourd'hui devenu une tradition. Sauf que la période n'est plus la même, rétorque-t-on du côté des partis de l'opposition. "En 2002, le gouvernement flamand avait bouclé son budget sur un excédent de 250 millions d'euros. Cette année, en raison du coronavirus, le déficit budgétaire atteindra 6,5 milliards d'euros, soit 15 fois plus que ce qui était prévu". 

Ce chèque est habituellement attribué entre le 1er et le 11 juillet. "Cette année, nous ne le donnons que pour les festivités qui auront lieu le week-end du 11 juillet" affirme le cabinet de Jan Jambon. Les autorités politiques insistent sur le fait que ça ne coûtera pas plus que les autres années. "Nous fournissons aux autorités locales des orientations et des lignes directrices pour leurs activités estivales, conformément aux mesures sanitaires" précise-t-on du côté du cabinet de Jan Jambon. "Le budget est d'environ 600.000 euros, dont 200.000 sont utilisés".  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK