Fête de la Communauté flamande: le Ministre-président Jan Jambon lance un appel aux citoyens flamands face aux "catastrophes économiques à venir"

C'est au Groeningekouter de Courtrai, l'un des hauts lieux de l'histoire flamande, là où a eu lieu la bataille des Eperons d'Or le 11 juillet 1302, que le Ministre-président du gouvernement flamand Jan Jambon (N-VA) a prononcé son discours à la veille de la fête de la Communauté flamande.

Se référant à cette victoire historique du Lion des Flandres sur les troupes françaises, Jan Jambon a d'abord insisté sur l'importance de l'histoire: "Il est bon que nous continuions à raconter cette histoire, notre histoire. Une connaissance approfondie de sa propre histoire est extrêmement important". Jan Jambon a alors rendu hommage à tous ceux qui se sont engagés, "qui garantit que nous sommes aujourd'hui une nation flamande".

Dans son discours, le Ministre-président flamand est bien sûr revenu sur la pandémie du coronavirus. "Ce fut des mois douloureux pour tout le monde, surtout pour ceux qui ont malheureusement perdu de la famille ou des amis". Jan Jambon leur a présenté ses condoléances puis il a rendu hommage à toutes les personnes qui ont continué à travailler pendant la pandémie, au personnel soignant, aux forces de l'ordre et aussi "les héros les moins visibles".

Grâce aux efforts de beaucoup, notre vie normale reprend peu à peu

Pour le Ministre-président flamand, "nous ne pouvons pas leur être assez reconnaissants, nous ne pouvons pas montrer suffisamment notre respect et notre estime. Grâce aux efforts de beaucoup, notre vie normale reprend peut à peu".

Jan Jambon a salué les actions du gouvernement flamand pour soutenir les citoyens, les entreprises et les organisations face à cette crise. "Nous avons fait ce que nous devions faire", a-t-il affirmé. "Et nous continuerons à faire le nécessaire pour assurer l'avenir de notre prospérité".

Les pires souffrances économiques sont à venir

Mais ce ne sera pas simple, reconnait le Ministre-président flamand : "Sans vouloir gâcher les festivités de ce week-end, je dois aussi vous dire que les pires souffrances économiques sont à venir. Les économistes prédisent de violentes tempêtes après l'été, avec des licenciements et des faillites". Il y a bien sûr les effets de la crise du coronavirus, mais aussi, ajoute Jan Jambon, le Brexit dur - une séparation sans accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni - qui représente "un autre ouragan possible".     

Mais Jan Jambon se veut optimiste, parlant d'opportunités. La semaine prochaine, le gouvernement flamand recevra des indications des experts pour relancer l'économie. Le Ministre-président en appelle à la solidarité : "Nous devrons sortir ensemble, nous devrons tous aider à reconstruire la Flandre". Jan Jambon citant alors les atouts de la Flandre : "productivité élevée", "haut niveau d'enseignement", "centres de recherche", "scientifiques de haut niveau", "entrepreneurs créatifs"...  

Je fais appel à tous les Flamands

Jan Jambon a alors lancé un appel : "Je fais appel à tous les Flamands - jeunes et plus âgés, employé et employeur, fonctionnaire et travailleur indépendant - : tenons-nous côte à côte, défendons ensemble nos droits. Non seulement pour ramener notre économie à un niveau supérieur mais aussi pour aider à façonner notre tissu social et notre nation flamande"    

Face aux défis qui attendent la Flandre, le Ministre-président se veut confiant : "Notre histoire nous enseigne que nous sommes un peuple qui a connu le succès et la misère. Nous nous sommes relevés à maintes reprises. Avec une conviction qui a déplacé les montagnes, avec une grande persévérance. N'abandonnez jamais". Jan Jambon citant alors la devise du Club de Bruges: "Bluvn goan", soit "Aller de l'avant".

      

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK