Fédération Wallonie-Bruxelles: budget 2016 adopté avec un déficit de 245 millions

André Flahaut, ministre du Budget de la Fédération
André Flahaut, ministre du Budget de la Fédération - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a définitivement approuvé mercredi soir l'ajustement du budget 2016 de l'entité. L'exercice en cours s'achèvera finalement sur un déficit de 245 millions d'euros, davantage donc que les 200 millions prévus dans le budget initial.

La Fédération a fait face au premier semestre à une série de dépenses nouvelles, comme un dépassement de l'indice-pivot en mai, l'issue défavorable de litiges financiers anciens, ainsi que des dépenses supplémentaires suite à l'arrivée de réfugiés ou la nécessité de prévenir le radicalisme.

"On a poursuivi la maîtrise des dépenses, mais sans tomber dans l'austérité", s'est félicité le ministre du Budget, André Flahaut (PS). "Le contexte n'est pas facile, mais on a veillé à augmenter (les moyens) face à certains besoins."

Par la voix de Jean-Luc Crucke, l'opposition MR a regretté que la Fédération s'écarte davantage du retour à l'équilibre budgétaire normalement prévu pour 2018.

"Le trou continue à se creuser! Ce budget atteste qu'on arrivera pas au retour à l'équilibre et qu'on n'a même plus la volonté d'y arriver!", a-t-il lancé.

"Ajustement purement technique" selon Ecolo

Au nom d'Ecolo, Christos Doulkeridis a lui déploré un ajustement purement technique, n'apportant pas de réponse politique à la hauteur des défis actuels, selon lui.

"Après les attentats du 22 mars, après le Brexit, on est à un moment où tout change, ou tout est bousculé! Et malheureusement, la Fédération ne met pas le paquet pour faire la différence!"

Dans la majorité, la cheffe de groupe cdH, Véronique Salvi, a elle défendu un ajustement qualifié d'"exemple de responsabilité politique".

"Les engagements pris envers les citoyens sont respectés par le gouvernement", a-t-elle insisté. "Cet ajustement budgétaire manifeste encore une fois la volonté tangible de cette majorité de trouver des solutions pérennes et concrètes."

Sans surprise, l'ajustement a été adopté mercredi soir par la majorité PS-cdH.

L'ensemble de l'opposition MR, Ecolo, DéFI et PTB a voté contre.

Le budget de la Fédération se monte à quelque 10 milliards d'euros sur base annuelle, dont les trois quarts servent à financer la politique d'éducation dans la partie francophone du pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK