Fédéral : quels sont les scénarios pour le duo d’informateurs Bouchez/Coens ?

Après la sortie de Rudy Demotte, sur nos antennes, où l’ancien préformateur évacuait une bonne fois pour toutes la possibilité de voir PS et N-VA monter ensemble dans un gouvernement, les réactions n’ont pas tardé, au nord comme au sud. Quels scénarios se trouvent encore sur la table des informateurs royaux, le président du CD & V Coens et celui du MR Bouchez, pour tenter de lancer concrètement la formation d’un gouvernement ?

 

  • Un arc-en-ciel : une alliance entre les familles socialistes, libérales et écologistes. 76 sièges sur 150. Une majorité très courte, trop courte l’a encore répété la libérale Sabine Laruelle. Cette option n’est guère réaliste.
  • Un arc-en-ciel élargi : Aux familles socialistes, libérales et écologistes, se rajoute la famille orange sociale chrétienne-humaniste, soit le CD & V, soit le cdH, soit les deux. Il se dit que le président du MR, Georges-Louis Bouchez, ne voit pas d’un bon œil l’arrivée potentielle du cdH de Maxime Prévot. Et de toute manière, il faut avant tout renforcer la majorité côté flamand : une alliance rouge-bleue-verte au nord du pays, c’est 30 sièges sur 89. Un appoint du CD & V porte ce total à 42. Soit 47% des sièges côté flamand, un chiffre guère éloigné de la représentation flamande du gouvernement Di Rupo. A 4 partis au lieu de 3. Avec donc une opposition N-VA/Vlaams Belang puissante à la Chambre.
  • Des élections : si l’un ou plusieurs partis flamands refusent l’idée d’une arc-en-ciel, même élargi, il est compliqué d’imaginer une autre piste qu’un retour aux urnes.

 

Une option qui a définitivement disparu ce mardi, c’est donc la bourguignonne, la coalition entre la famille socialiste, libérale et la N-VA. Ce qu’on appelle en Flandre "paars-geel", mauve-jaune, mauve pour les rouges socialistes et bleus libéraux, jaune pour les nationalistes. Cette coalition, à l’œuvre à Anvers, a subi "un coup fatal" selon l’expression de l’analyste vedette de la VRT, Ivan De Vadder. L’expert qui pose la question la plus importante de la semaine : "que va faire le CD & V ?" Réponse fin de semaine, lors du rapport du duo présidentiel Coens-Bouchez au roi Philippe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK