Faut-il freiner le développement des centres commerciaux ?

Faut-il freiner le développement des centres commerciaux ?
Faut-il freiner le développement des centres commerciaux ? - © ERIC LALMAND - BELGA

Près de 2 millions de Belges fréquentent un "shopping center" au moins une fois par semaine. Partout, les nouveaux projets de centres commerciaux se multiplient. Mais ils ne sont pas toujours bien accueillis.

Malgré les promesses de retombées positives, les habitants de Louvain-la-Neuve ont exprimé leur opposition à une extension du centre "L’Esplanade". L’investissement annoncé de 160 millions d’euros pourrait, selon le promoteur, attirer 25% de visiteurs en plus dans la ville. Il sera évidemment créateur d’emplois. Mais les petits commerçants s’inquiètent. Les emplois crées par le shopping center pourraient être détruits ailleurs. Ces petits commerçants redoutent de ne pas pouvoir faire face à la concurrence des cinquante nouveaux magasins prévus.

Une crainte entendue ailleurs : à Mons, les commerçants se disent victimes de l’ouverture des Grands Prés. Dans la capitale, l’ouverture de Docks Bruxelles et deux projets de centres commerciaux en périphérie, sont aussi perçus comme des menaces. Mais à Charleroi, les beaucoup nourrissent l’espoir que l’ouverture du nouveau centre Rive Gauche dynamise l’activité de la ville basse.

Pour en parler, aux côtés de Robin CORNET: Jonathan LESCEUX, conseiller au service étude de l’UCM; Thomas CORNIL, directeur du centre commercial Rive Gauche; Guénaël DEVILLET, directeur du SEGEFA (le service de géographie économique) de l'ULg.

Donnez-nous vos solutions, faites-nous part de vos idées dans "Débats Première" ce mercredi de 12h à 13h, en direct sur La Première.

Donnez-nous vos solutions !

On attend vos réactions :

  • Par téléphone : au 02/737.37.07
  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK