Fadila Laanan dénonce une flamandisation de Bozar

Fadila Laanan dénonce la "flamandisation" de Bozar
Fadila Laanan dénonce la "flamandisation" de Bozar - © Archive Belga / Herwig Vergult

Les Flamands sont mieux servis au Palais des Beaux-Arts (ou "Bozar") que les francophones, juge la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan.

"Le Palais des Beaux-Arts est une entité fédérale -et nous les aidons dans des dossiers comme la musique- et pourtant je constate de forts déséquilibres, surtout pour les arts plastiques. Sur ce plan, Bozar est dans une situation de flamandisation à l'excès", a-t-elle expliqué dans un entretien accordé à la Libre Belgique.

La ministre socialiste ne semble pas convaincue par les dénégations du directeur général Paul Dujardin. Elle veut bien entendre qu'il y a eu de nombreux changements dans les équipes responsables des arts plastiques mais son constat ne varie pas: "C'est un fait troublant, les Flamands sont mieux servis que nous à Bozar, il y a un vrai déséquilibre".

La ministre a d'ailleurs interpellé à ce sujet l'un des administrateurs francophones du Palais des Beaux-Arts, Frédéric Delcor, également secrétaire général de l'administration de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle réclame un plan pour "rééquilibrer les choses".

Contacté par l'Agence Belga, le cabinet de la ministre s'est refusé à donner plus de précisions sur les griefs invoqués à l'égard de Bozar.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK