Fabiola, un demi-siècle d'amour de la musique

Fabiola, concours Reine Elisabeth
3 images
Fabiola, concours Reine Elisabeth - © RTBF

Cela faisait partie des incontournables rendez-vous de la reine Fabiola, décédée ce 5 décembre 2014 : le concours musical Reine Elisabeth. Pendant près de 50 ans, elle en a été la présidente d'honneur. Un rôle pris très au sérieux par la cinquième reine des Belges.

Le concours Reine Elisabeth est un des plus prestigieux, à la renommée internationale. Aujourd'hui, c'est la Reine Mathilde qui en est la présidente d'honneur. Mais jusqu'en décembre 2013, c'est la Reine Fabiola qui a assumé cette fonction.

Parmi les grands noms internationaux à avoir illuminé ce grand rendez-vous, on retiendra Laredo, Frager, Michlin, El Bacha, Volondat, Znaider, Samoshko, Lemieux, von Eckardstein , Khachatryan, Vinnitskaya et plus près de chez nous, Thomas Blondelle , Jean-Claude Vanden Eynden , Lorenzo Gatto et  Yossif Ivanov.

Le tout premier concours a eu lieu en 1937. Il s’appelait alors le concours Ysaÿe, du nom du célèbre violoniste belge dont la Reine Elisabeth était très proche. Après la guerre, il devient le concours Reine Elisabeth (1951) et s'impose comme le rendez-vous incontournable des mélomanes et des musiciens.

En novembre 1965, à la mort de la Reine Elisabeth, c'est Fabiola qui prend le concours sous son aile. Un rôle qu'elle prendra très à cœur. Dans la loge royale, elle est régulièrement présente. Très attentive, elle applaudit, elle écoute et s'intéresse beaucoup aux jeunes musiciens.

Elle rencontre les candidats et veille surtout à encourager celles et ceux qui repartent sans prix. C'est d'ailleurs à sa demande que les six derniers finalistes ne sont désormais plus classés.

Fabiola aura veillé sur le concours Reine Elisabeth pendant près d'un demi-siècle, 48 ans pour l'amour de la musique et surtout l'amour des musiciens.

Anne Lombaerde

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK