F. Delpérée : du temps pour "des solutions responsables"

RTBF
RTBF - © RTBF

Face à la menace que fait planer l'Open Vld sur le gouvernement, le sénateur CDH Francis Delpérée estime qu'il faut donner du temps à la négociation sur BHV. Pour lui il est peut-être temps de "faire une pause pour prendre des solutions responsables".

Interrogé par Bertrand Henne, le sénateur CDH Francis Delpérée trouve "essentiel" que le gouvernement puisse continuer à travailler. "Je suis un fétichiste de la déclaration gouvernementale", affirme-t-il : "Quand Yves Leterme se présente devant la Chambre et devant le Sénat, il dit 'il faut trouver une solution au problème de BHV et aux problèmes institutionnels accessoires au printemps. Le printemps, ça commence le 21 mars et ça finit le 21 juin. Le grand mérite de la mission de Jean-Luc Dehaene, c'est d'avoir identifié un certain nombre de problèmes comme par exemple celui de la tutelle dans les communes de la périphérie Bruxelloise. Il faut approfondir les dossiers et mettre ça en termes de loi. Yves Leterme a ce dossier depuis mardi soir et on lui demande le jeudi midi d'avoir bouclé un accord. Il faut fixer un agenda, un ordre du jour et bien entendu se mettre au travail".

Quant à la perspective d'une crise gouvernementale, Francis Delpérée précise : "Ce n'est pas parce qu'un parti sort du gouvernement que l'on court aux urnes. Sur le plan politique et juridique, si l'Open Vld sort du gouvernement, la partie flamande de ce gouvernement devient tout à fait insignifiante même si elle est composée du CD&V. C'est infaisable, c'est politiquement et constitutionnellement intenable".

Si l'Open Vld quitte la majorité, y a-t-il un plan B possible ? Francis Delpérée rappelle que "c'est une des responsabilités du roi, à supposer qu'il y ait démission du gouvernement, d'envisager si la meilleure solution c'est d'accepter cette démission et toutes les conséquences en chaîne (y compris sur le plan économique et social) ou bien si un instant de raison ne serait tout de même pas indispensable, une pause comme on dit parfois, dans le moment politique pour essayer de prendre des solutions responsables".

 

A.L. avec B. Henne

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK