F-16: une note politique pour aider le gouvernement à choisir une offre

Différentes sources affirment que le long travail d’examen des offres est terminé.
Différentes sources affirment que le long travail d’examen des offres est terminé. - © ERIC LALMAND - BELGA

La procédure de remplacement des avions F-16 entame sa dernière ligne droite. L’ACCAP, le groupe d’experts chargés d’analyser les offres parvenues au gouvernement fédéral, semble avoir terminé son travail. Pourtant, le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), ne le confirme pas.

Différentes sources affirment que le long travail d’examen des offres remises au gouvernement par les candidats à la succession du F-16 est terminé. Le ministre rédige d’ailleurs une note politique pour permettre au gouvernement de faire un choix.

"L’ACCAP continue son travail administratif, mais en même temps, aujourd’hui on prépare une note plutôt politique pour le gouvernement", déclare Steven Vandeput en marge de son déplacement au Mali.

L'offre française également prise en compte

Cette note devrait donc prochainement se retrouver sur la table du Conseil des ministres. Steven Vandeput y mentionnera les deux offres américaines et britanniques remises en bonne et due forme dans le cadre de la procédure. Un respect de celle-ci que le ministre a toujours voulu privilégier, mais la proposition française remise en dehors de l’appel d’offres devrait aussi figurer dans cette note.

"Nous présenterons tous les résultats de tout ce qui est là, ainsi que l’offre des Français, et aussi, comme je l'ai fait à l’époque, une comparaison de si, oui ou non, on veut utiliser les F-16 plus longtemps." Restera donc au gouvernement à trancher.

Question délai, il n’y a pas de contraintes formelles, mais des échéances politiques. Pour le gouvernement, il serait délicat d’accueillir le sommet de l’OTAN au mois de juillet sans avoir pris une décision au sujet du remplacement des F-16 et reporter la décision après l’été risque de compliquer le processus en raison des élections qui approchent. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK