Extension de la prime pour les kots à Bruxelles? Céline Fremault veut se concerter avec la Wallonie

"J'ai proposé à Valérie De Bue de nous rencontrer pour dégager une solution. Il n'y a aucune raison de discriminer les étudiants bruxellois", a tweeté mardi Celine Fremault
"J'ai proposé à Valérie De Bue de nous rencontrer pour dégager une solution. Il n'y a aucune raison de discriminer les étudiants bruxellois", a tweeté mardi Celine Fremault - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La ministre bruxelloise du Logement, Céline Fremault (cdH), a proposé mardi à son homologue wallonne, Valérie De Bue (MR), une rencontre pour dégager une solution sur le dossier de la prime de 1.000 euros par an que le gouvernement wallon entend accorder aux étudiants qui doivent "kotter" loin de chez eux.

Cette prime ne concernerait pas les étudiants bruxellois. Seuls les étudiants wallons suivant les cours en Wallonie y auront droit. L'ULB a déjà dénoncé cette mesure, ainsi que les fédérations d'étudiants qui lui préfèrent une amélioration du système des bourses d'étudiant. Dans la majorité wallonne (MR-cdH), on dit ne pas vouloir créer de discrimination et être demandeur de l'adoption d'un accord de coopération qui permettrait de cibler également les étudiants wallons qui étudient dans les établissements bruxellois.

"J'ai proposé à Valérie De Bue de nous rencontrer pour dégager une solution. Il n'y a aucune raison de discriminer les étudiants bruxellois", a tweeté mardi Celine Fremault.

Soir première 05/02/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK