Explosion à Bruxelles-Central: la gare est à nouveau desservie, annonce la SNCB

Après l'attentat à la gare, les trains circulent à nouveau sur la jonction Nord-Midi, mais sans arrêt à Central (2)
Après l'attentat à la gare, les trains circulent à nouveau sur la jonction Nord-Midi, mais sans arrêt à Central (2) - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La circulation des bus et des métros se déroule normalement mercredi matin, indique la Stib sur son compte Twitter. L'arrêt de la gare Centrale est desservi par le métro.

Le trafic des trains a repris normalement sur la jonction Nord-Midi mercredi vers 9h20, a fait savoir le porte-parole d'Infrabel Frédéric Petit.

Les trains peuvent à nouveau s'arrêter à la Gare centrale depuis 8h15. La circulation s'est normalisée peu après la fin de l'heure de pointe. De petits retards subsistent, mais ils devraient se résorber d'ici la fin de la matinée.

Les trains ont recommencé à circuler sur la jonction Nord-Midi pendant la nuit, mais sans s'arrêter à la gare Centrale, théâtre plus tôt dans la soirée, vers 20h45, d'un "acte terroriste" qui a vu un homme provoquer une "petite explosion" au sein de la gare avant d'être abattu par des militaires. L'évènement avait entraîne l'évacuation de la gare et des environs, et la mise en place d'un large périmètre de sécurité, alors que le service de déminage de la Défense descendait sur les lieux.

Fortes perturbations mardi soir

Rapidement, les trains avaient cessé de circuler dans les principales gares de la capitale, qui composent également la jonction Nord-Midi: Midi, Bruxelles-Central et Gare du Nord. Ces deux dernières avaient été totalement fermées, tandis que Bruxelles-Midi ne servait plus que de "gare terminus". Quelques heures plus tard, le feu vert a été donné pour que les trains circulent à nouveau sur la jonction, mais sans arrêt à Central.

"Le matériel, réparti ci et là par l'interruption, va être ramené à sa place, pour pouvoir être mis en service mercredi matin", indique le porte-parole de la SNCB Bart Crols. "Probablement que quelques ralentissements seront malgré tout à déplorer".

L'opérateur ferroviaire stipule que les titulaires d'un titre de transport SNCB peuvent emprunter gratuitement le réseau de la Stib.

La société de transport en commun bruxelloise signale quant à elle qu'une action syndicale est en cours dans un de ses dépôts. Aucun tram 51 ne circule, tandis que le trafic des lignes 81 et 97 est fortement perturbé.

+ lire aussi: Explosion à Bruxelles-Central: ce que l'on sait sur la tentative d'attentat

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK