Examens dans le supérieur et coronavirus: les communes francophones invitées à ouvrir des espaces d'étude

Examens dans le supérieur et coronavirus: les communes francophones invitées à ouvrir des espaces d'étude
Examens dans le supérieur et coronavirus: les communes francophones invitées à ouvrir des espaces d'étude - © Kseniya Ovchinnikova - Getty Images

La ministre francophone de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, a invité les villes et communes qui le peuvent à mettre à disposition des étudiants des espaces d'étude afin de leur permettre de réviser dans des conditions optimales.

Avec la crise sanitaire due au Covid-19, les conditions de préparation des examens ont été bouleversées pour de nombreux étudiants. "Tous ne disposent pas chez eux d'un endroit calme pour se concentrer et réviser", fait observer la ministre MR.

Depuis le 11 mai, les bibliothèques des campus sont à nouveau autorisées à fournir des espaces d'étude aux étudiants, dans le strict respect des règles de distanciation sociale. Mais un certain nombre d'étudiants ont quitté les campus pour rentrer dans leurs familles.

C'est pourquoi la ministre Glatigny invite toutes les villes et communes qui le peuvent à mettre des espaces d'étude (bibliothèques publiques, salles de silence, etc.) à disposition des étudiants. Certaines l'ont déjà fait. L'Union des Villes et Communes relaie également cet appel.

Examens à distance

JT 13h (01/05/20)