Etterbeek: le Roi tente de remonter le moral des sans-abris

Etterbeek: le Roi tente de remonter le moral des sans-abris
3 images
Etterbeek: le Roi tente de remonter le moral des sans-abris - © Tous droits réservés

Le Roi Philippe a rendu visite à l'accueil des sans-abris à Etterbeek mercredi soir.

Le centre qui est ouvert tous les jours depuis décembre 2018 à la rue de Trèves, accueille actuellement 257 sans-abris, dont 147 hommes et 110 femmes. Ce centre, qui est spécialisé dans l'accompagnement médical et psychosocial ainsi que dans l'accueil de mineurs, atteint ainsi sa capacité maximale. Sur les 257 résidents, il y a 74 mineurs, dont 21 ont même moins de 3 ans.

Grâce à un soutien financier d'1.322.488 euros par la Ministre de la Lutte contre la pauvreté et de l'Égalité des chances Nathalie Muylle, la coordination de cet accueil est garantie par la section francophone de la Croix-Rouge belge. Des installations sanitaires, des repas, etc., et différents organismes d'aide sont réunis sous le même toit. 

Ainsi, des collaborateurs du CAW Bruxelles se chargent de l'accompagnement psychosocial des résidents et assurent également l'orientation vers l'assistance régulière. Médecins du Monde s'occupe à son tour du service médical dans le cadre d'une étroite collaboration avec le CPAS de Bruxelles.

Un centre ouvert 24 heures sur 24 

Ce centre d'accueil est ouvert 24 heures sur 24. Les sans-abris peuvent aussi séjourner plusieurs nuits dans le centre et sont même encouragés à rester au moins un mois. Ils sont ainsi en mesure de prendre de la distance par rapport aux soucis quotidiens qui vont de pair avec la vie dans la rue, et ils ont l'occasion de trouver un peu de repos. 

Des programmes extrascolaires ont aussi été mis sur pied pour les mineurs qui suivent des cours dans différentes écoles de la Région de Bruxelles-Capitale. Ces activités qui se déroulent au centre, offrent aux enfants un environnement sûr pour faire leurs devoirs et aussi pour se détendre avec les autres enfants. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK