Etienne Schouppe (CD&V): "Les pilotes de Brussels Airlines jouent avec le feu"

Etienne Schouppe (CD&V): "Les pilotes de Brussels Airlines jouent avec le feu"
Etienne Schouppe (CD&V): "Les pilotes de Brussels Airlines jouent avec le feu" - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Etienne Schouppe (CD&V) a réagi à la grève prévue lundi et mercredi des pilotes de Brussels Airlines sur le plateau De Zevende Dag (VRT) : "Les pilotes jouent avec le feu. Ils ne risquent pas leur emploi, mais mettent en danger celui des autres membres du personnel. Ils doivent faire preuve de solidarité avec le reste du personnel."

L'ancien secrétaire d'État à la Mobilité fait remarquer que les demandes des pilotes n'étaient initialement que financières : "À la suite des réactions dans les médias, ils ont pris un certain virage et ont souligné la pression du travail."

Étienne Schouppe, accuse également les pilotes de réagir avec un réflexe corporatiste : "Ce qui vaut pour l'équipage de cabine et est également d’application pour les autres membres du personnel des compagnies aériennes."

Selon lui, les pilotes, qui représentent 15 % du personnel, ne risquent pas leur emploi, car ils savent qu'ils peuvent facilement aller travailler ailleurs. Par contre, "ils mettent en danger les emplois de 85 % des autres membres du personnel".

Intégration Brussels Airlines et Eurowings

La direction de Lufthansa avait assuré qu’il n'y aura pas de licenciements collectifs. "J'espère que ce sera le cas", commente Étienne Schouppe même si l'intégration de Brussels Airlines et d'Eurowings a été annoncée.

"C'est un fait qu'Eurowings enregistre des déficits beaucoup plus importants que Brussels Airlines en Europe, ce qui pourrait être un élément en faveur de Bruxelles. Mais j'ai des difficultés à imaginer que l'initiative des pilotes plaira à la haute direction de Lufthansa lorsqu'elle devra voter sur le maintien de l'emploi à Bruxelles", a-t-il conclu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK