Et si Jean-Luc Mélenchon devait sa nouvelle popularité... à une Carolo?

Et si Jean-Luc Mélenchon devait sa nouvelle popularité... à une Carolo?
Et si Jean-Luc Mélenchon devait sa nouvelle popularité... à une Carolo? - © RTBF

Bien sûr, il y a le changement de ton remarqué ces derniers mois, bien sûr, il y a les nouvelles technologies qui ont dépoussiéré son image, mais le succès actuel de Jean-Luc Mélenchon, en plein boom aussi bien dans les intentions de vote pour l'élection présidentielle française que dans le baromètre de popularité, s'explique peut-être aussi par une certaine réorientation de son programme.

Et derrière celle-ci, il y a une femme, philosophe, belge, et carolo, déjà considérée comme la "marraine" de Podemos, et qui a incontestablement influencé "la France insoumise": Chantal Mouffe, qui a publié fin 2016 "L'illusion du consensus". Elle y élève le conflit, présenté comme constitutif de toute politique, au rang de nécessité. Selon elle, au contraire, le consensus tue la démocratie.

Cette professeure de théorie politique à l'université de Westminster à Londres défend l'idée d'un "populisme de gauche" et propose de reconquérir le peuple par "un discours radical et alternatif fondé sur l'égalité".

Les citoyens ne voient pas de différence entre la gauche et la droite

Pour elle, la frontière entre la droite et la gauche s’est en effet progressivement effacée, les partis de centre droit et de centre gauche s’étant accordés sur l’idée qu’il n’y avait pas d’alternative au néolibéralisme: "Quand les citoyens vont voter, ils ne voient pas de différence entre les choix, expliquait-elle au Monde. Ça a permis le développement du populisme de droite. Marine Le Pen s’adresse à la douleur des classes populaires en leur disant que la cause de leurs problèmes, ce sont les étrangers. Il faut un autre discours en face qui se fasse sur la base de l’égalité."

En ce sens elle rejoint Jean-Luc Mélenchon dont elle disait récemment lors d'une conférence: "Pour moi, Mélenchon incarne ce que j'appelle le ‘populisme agonistique' qui accepte de lutter à l'intérieur des institutions démocratiques, sans recours à la révolution violente". 

A plusieurs reprises, pour des débats ou des meetings, les deux se sont rencontrés et ont exprimé leur admiration mutuelle.

>>> A lire également: Présidentielle française 2017: qui est Jean-Luc Mélenchon?