Epinglé par Cash Investigation, un lobbyiste est évincé de la liste Ecolo de Rixensart

Écolo a réagi par communiqué à la suite du reportage de Cash Investigation (France 2) épinglant un candidat Écolo de Rixensart

Au cours de ce reportage, Gérald Bocken a été interrogé sur ses activités professionnelles pour des fabricants d'emballage plastique. "Nous avons pris connaissance du fait qu'un candidat écologiste à Rixensart était un représentant du lobby des industriels des emballages", affirme Écolo. "Vu l'incompatibilité évidente entre la défense des intérêts de cette association d'une part, notre engagement pour un environnement de qualité et notre volonté de responsabiliser les industriels en cette matière de l'autre, il a été décidé d'un commun accord que Gérald Bocken ne figurera plus sur la liste Écolo à Rixensart".

Gérald Bocken a été épinglé par nos confrères de France 2 pour son travail au sein de l'ONG Clean Europe Network, une association qui lutte contre la pollution causée les déchets plastique. Selon les journalistes de Cash Investigation, elle serait également au service du lobby des fabricants d'emballages. En effet, l'ONG Clean Europe Network occupe les mêmes bureaux, à Bruxelles, que Pack2Go Europe, une organisation de lobbying des fabricants d'emballage plastique. 

Le coupable de la pollution, c'est le pollueur et pas le producteur

Dans ce reportage, la présentatrice de l'émission, Elise Lucet, n’hésite pas interpeller Gérard Bocken à la sortie de son travail. Pressé de prendre son train, Gérald Bocken invite l'équipe de France 2 à le suivre dans les rues de Bruxelles. L'interview se déroule sur le quai d'une gare. "Y a pas de mal pour vous d'être à la fois d'être secrétaire général d'une association qui se bat pour que l'Europe devienne propre d'ici 2030 et de l'autre côté, d'être secrétaire général du lobby des fabricants d'emballage?", s'interroge Elise Lucet."Le coupable de la pollution, c'est le pollueur et pas le producteur", répond Gérard Bocken. 

L'extrait de Cash Investigation

Pas de conflit d'intérêt, estime l'intéressé

La RTBF a contacté, ce matin, Gérald Bocken avant qu’il ne se retire de la liste Écolo de Rixensart. Pour ce dernier, il ne faut pas y voir un quelconque conflit d'intérêt. "C'est l'intérêt pour tout le monde de réduire au maximum la pollution. Néanmoins, dans la mesure où il y a des gens qui apprécient l'emballage alimentaire, il est également justifié de travailler pour une association qui fait la promotion de l'emballage alimentaire", explique l'ex-candidat communal Écolo de Rixensart.

"L’emballage alimentaire de Pac2Go Europe est, en général, à usage unique. Rien n'oblige que l'on jette ses emballages sur la voie publique mais il faut plutôt les jeter dans les poubelles. C'est du bon sens". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK