Épandages: B. Lutgen tance l'imprévoyance des communes

RTBF
RTBF - © RTBF

Certaines communes wallonnes se plaignent de ne pas disposer de suffisamment de sel pour assurer l'épandage sur leurs routes. Selon Benoît Lutgen (cdH), c'est uniquement parce qu'elles n'en ont pas commandé en suffisance.

"Certaines communes n'ont pas répondu au marché", a expliqué le ministre wallon des Travaux publics. Du côté de la Région wallonne, il n'y a aucun problème de stock. Actuellement, 18 000 tonnes de sel constituent le stock wallon. En une journée d'épandage normal, environ 4 000 tonnes sont jetées sur les routes régionales wallonnes. Et les stocks continuent à être approvisionnés.

"Nous sommes prêts à aider au maximum les communes qui n'ont pas été suffisamment prévoyantes. Nous l'avons d'ailleurs fait il y a 15 jours pour Charleroi, et ces derniers jours pour plusieurs communes en province de Liège", a précisé Benoît Lutgen, soulignant cependant que la Région ne pourrait pas aider les 262 communes wallonnes.

"C'est fou que les communes se plaignent alors que ce sont elles qui n'ont pas constitué de stock en suffisance. Les bourgmestres devaient quand même savoir qu'il faudrait du sel, mais c'est plus facile de rejeter la responsabilité sur le ministre", a conclu Benoît Lutgen.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK