Environ 1000 personnes manifestent pour le climat à Bruxelles : "Il ne faut pas que nos dirigeants soient frileux"

Ils ne sont pas à Glasgow pour la COP26, mais ils manifestent à Bruxelles. A l’appel du mouvement citoyen Rise For Climate Belgium, environ 500 manifestants, selon l’estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, 1000 selon les organisateurs, se sont mis en route vers 13 heures. Ils ont quitté la gare centrale où ils s’étaient rassemblés et ont pris la direction du quartier européen. Ils ont rappelé la raison de leur mobilisation. "Nous voulons envoyer un signal fort aux autorités belges et européennes", explique Laurence Rouffart, porte-parole du mouvement. "Aux 27 Etats-membres de l’Union européenne : il ne faut pas que nos dirigeants soient frileux."

Rien à voir avec la grande mobilisation du 10 octobre, qui avait rassemblé entre 25.000 et 50.000 personnes. "Bien sûr, ce sont les vacances, et cette manifestation est beaucoup plus modeste que celle du 10 octobre", ajoute Laurence Rouffart, "mais c’est important de continuer à envoyer un signal fort. Nous sommes dans la rue et nous soutenons la Belgique".

Rise for Climate

Le mouvement citoyen Rise for Climate a été créé il y a trois ans, avant Youth for Climate, aiment à rappeler ses membres. Mais le Covid a mis un coup d’arrêt à leurs actions. La manifestation de ce dimanche mobilise moins de monde parce que la plupart des organisations qui font partie de la Coalition Climat ont envoyé des représentants à la COP26. Parmi les revendications, il y a en priorité la mise en application des accords de Paris, à savoir l’engagement pris au niveau mondial de réduire l’augmentation de la température de 2 degrés Celsius, 1,5 degré si possible.

" On sait qu’actuellement n’est pas sur la bonne trajectoire, explique Anne-Sophie Dubrux, de l’organisation, il faut faire beaucoup plus pour arriver à 1,5 degré".

Tom, 19 ans abonde dans le même sens : "Cela ne sert à rien de faire une nouvelle COP, on connaît les enjeux, maintenant il faut agir".

Certains sont venus en famille, comme Romain, 30 ans, avec son petit garçon de 8 mois. " Il faut vraiment des actions concrètes pour que mon fil ait un avenir et que ses enfants aussi aient un futur sur cette planète".

"Plus d’action, moins de blabla", chante un manifestant. "On vient parce que les choses ne sont pas terminées, ajoute Marie-Noëlle, qui est venue avec ses trois enfants, et qu’on a de l’espoir pour le futur".

La Belgique, dans la foulée du Green Deal européen, s’est engagée pour sa part à diminuer de 47% sa production de gaz à effet de serre d’ici à 2030. A noter que ces 47% seront réduits par rapport à des mesures de 1990.

Parmi les autres messages des manifestants, il y a le droit à l’eau pour tous les habitants de la planète et la solidarité avec les victimes des inondations de juillet en Belgique. En particulier, les militants de Rise For Climate s’insurgent contre la toute-puissance des compagnies d’assurances.

Vers 14 heures, le cortège est arrivé à la place du Luxembourg, où une scène y a été mise en place pour des prises de paroles et des concerts. Parmi les artistes, y figuraient entre autres Saule, Springclean, Helora Rose, Livio Hans, Doowy, Konoba, Getch et Charlotte. Un "Village Climatinspirant" rassemble une série d’initiatives qui seront présentées aux curieux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK