Enseignement : un avant-projet de décret Paysage soumis au gouvernement en octobre

Enseignement : un avant-projet de décret Paysage soumis au gouvernement en octobre
Enseignement : un avant-projet de décret Paysage soumis au gouvernement en octobre - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Annoncée dans l'accord de majorité en Fédération Wallonie-Bruxelles, la réforme du décret organisant le paysage de l'enseignement supérieur progresse. Un avant-projet de décret à ce sujet devrait être adopté en gouvernement le mois prochain, a indiqué mardi la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR). Son entrée en vigueur est programmée pour la rentrée de septembre 2021.

Adopté en 2013 à l'initiative de son prédécesseur Jean-Claude Marcourt (PS), le décret Paysage a depuis déjà fait l'objet de plusieurs adaptations.

Le texte n'en reste pas moins décrié pour plusieurs aspects, notamment pour la surcharge administrative qu'il génère pour les établissements et l'allongement des formations qu'il a entraîné, avec parfois une plus grande précarisation des étudiants à la clé.

Dans l'accord de majorité bouclé il y a un an, PS, MR et Ecolo avaient convenu d'évaluer le décret Paysage, et au besoin de l'amender.

Interrogée mardi en commission du Parlement par le député Manu Disabato (Ecolo) sur l'avancement des travaux, la ministre a indiqué qu'un avant-projet de décret serait soumis à une première lecture du gouvernement à la mi-octobre.

L'objectif, a-t-elle précisé, sera de simplifier le décret et de le rendre plus cohérent, d'en faciliter la compréhension, d'éviter les abandons tardifs et d'augmenter le nombre de diplomations notamment.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK