Enseignement: recul du nombre d'élèves wallons qui choisissent le néerlandais

Enseignement: recul du nombre d'élèves wallons qui choisissent le néerlandais
2 images
Enseignement: recul du nombre d'élèves wallons qui choisissent le néerlandais - © Tous droits réservés

Le nombre d'élèves wallons qui choisissent d'apprendre le néerlandais à l'école a reculé de 10% en quatre ans, rapporte mercredi La Dernière Heure.

Selon les derniers chiffres de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), les élèves wallons n'étaient que 14 834 à suivre des cours de néerlandais à l'école l'année passée, contre 22 537 ayant opté pour l'anglais.

Baisse de 10%

Or ils étaient encore 16 407 à choisir le néerlandais en 2012, soit une baisse de près de 10 % en quatre ans. En revanche, l'apprentissage du français est obligatoire pour tous les élèves en Région flamande.

Cette désaffection pour le néerlandais s'explique selon Alain Braun, professeur à l'UMons et spécialiste de l'enseignement en immersion, par le fait que l'anglais semble plus stratégique, que le néerlandais est absent des médias francophones, mais aussi par un sentiment de rejet de son voisin flamand.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK