Energie, mobilité… le Service Public de Wallonie veut devenir plus écologique et plus durable

Energie, mobilité… le Service Public de Wallonie veut devenir plus écologique et plus durable
Energie, mobilité… le Service Public de Wallonie veut devenir plus écologique et plus durable - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Comme de nombreux citoyens et beaucoup d’entreprises, les administrations se préoccupent aussi de leur empreinte environnementale. Le Service public de Wallonie a publié le 18 décembre dernier un rapport sur ses comportements d’aujourd’hui pour améliorer ceux de demain.

Le Service public de Wallonie, c’est 9700 agents répartis dans 245 bâtiments, ainsi qu’une centaine de véhicules. Dans son rapport, le SPW fait un état des lieux des bonnes pratiques déjà mises en place. Comme, parmi d’autres, le remplacement en cours de l’éclairage des routes et autoroutes, pour passer au LED… Ou comme la facture énergétique à la baisse sur les différents sites du Service public de Wallonie.

C’est bien, mais ça ne suffit pas. Alors des améliorations sont annoncées. En matière de mobilité par exemple. L’idée est de rassembler davantage d’agents dans les grandes villes, à proximité des gares. Autre engagement du rapport : réaliser une sorte d’audit des nombreux fournisseurs et prestataires sur bases de clauses sociales, éthiques et environnementales.

Ce document de plus de 100 pages (à retrouver en intégralité en cliquant ici) doit servir de base à l’élaboration du futur contrat de service public que le gouvernement régional doit avaliser vers la fin de l’été pour une administration wallonne plus durable.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK