En mai, le saut d'index concernera déjà quelques 150 000 employés

Plusieurs indexations automatiques étaient prévues en ce mois de mai pour les employés de plusieurs secteurs.

Le Setca a fait ses calculs: cela concerne près de 150 000 employés dépendant de huit commissions paritaires différentes. Ils ne verront pas leur salaire adapté à l'augmentation du coût de la vie. Certains secteurs, comme dans l'imprimerie, les arts graphiques et les journaux, ou encore dans le secteur de la coiffure et des soins de beauté, perdront immédiatement ces 2%.

D'autres n'en perdront qu'une première partie en mai. Tout cela dépend en effet des mécanismes d'indexation négociés dans leur secteur particulier.

Mais les sauts pour eux se poursuivront dans le temps jusqu'à atteindre les fameux 2% prévus par le gouvernement. Cela concerne par exemple le commerce de détail. Ici ce premier saut sera de 1%... ou encore les employés de notaires, des sociétés de bourse ou des banques, où la perte se situe pour ce premier mois entre 0,38% et 0,9%.

Voilà pour les employés, mais certains secteurs ouvriers seront également touchés dès ce mois de mai, comme par exemple le secteur du pétrole et le ciment. Le décompte, ici, n'est pas terminé.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK