En dix ans, le nombre d'enfants instruits à domicile a doublé mais reste marginal

Cette photo a été prise le 20 mai 2017 lors de "L'Université des enfants ULB", un événement organisé par l'Université Libre de Bruxelles.
Cette photo a été prise le 20 mai 2017 lors de "L'Université des enfants ULB", un événement organisé par l'Université Libre de Bruxelles. - © ISIS WAMUSHALA - BELGA

En l'espace de dix ans, le nombre d'enfants instruits par leurs parents à domicile à doublé en Fédération Wallonie-Bruxelles, selon des chiffres publiés ce lundi par l'administration de l'enseignement.

Un phénomène qui reste marginal

En 2008, on avait dénombre 502 enfants instruits à la maison, contre 1044 au cours de l'année scolaire qui vient de s'achever. En progression, le phénomène reste toutefois très marginal à l'aune d'une population scolaire de quelque 900.000 enfants à Bruxelles et en Wallonie.

Selon l'administration, la hausse du nombre d'enfants instruits à domicile constatée entre 2008 et 2013 s'explique pour l'essentiel par l'amélioration du contrôle du respect de l'obligation scolaire. Plusieurs enfants étaient alors éduqués à la maison sans que leurs parents en aient fait la déclaration.

Pour la moitié des enfants, ce choix n'excède pas une année scolaire

Entre 2013 et 2017, le nombre d'enfants formés à la maison est resté stable avant de connaître une hausse de plus de 10% l'année écoulée.

Selon l'administration, ce choix d'enseignement à domicile n'excède pas une année scolaire pour près de la moitié des enfants concernés.

Parmi les enfants suivant l'enseignement à domicile, on observe que la part de filles et de garçons est à peu près égale.

La proportion des enfants en âge d'enseignement primaire et de ceux en âge d'enseignement secondaire est de l'ordre de respectivement 55 et 45%.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK