Elio Di Rupo renonce à Mons: "Il faut laisser à la jeune génération la possibilité de faire ses preuves"

Elio Di Rupo annonce ce lundi qu'il ne sera pas tête de liste à Mons lors des élections communales de 2018. Il ne revendiquera plus l'écharpe de bourgmestre pour un quatrième mandat dans sa ville.

"Je pense qu'il faut laisser à la jeune génération la possibilité de faire ses preuves. Nicolas Martin conduira, selon toute vraisemblance, la liste PS", explique-t-il au micro de La Première. Le vote pour la tête de liste doit en effet se faire le 24 mars.

Elio Di Rupo pourrait être élu

Elio Di Rupo poussera tout de même la liste du PS, mais à la 45e et dernière place. Le code de la démocratie locale prévoit que c'est le candidat qui remporte le plus de voix sur la liste majoritaire qui emporte l'écharpe de bourgmestre. Il pourrait dès lors dépasser Nicolas Martin. 

Que fera-t-il dans ce cas? Elio Di Rupo reste flou. "C'est de la spéculation. C'est la tête de liste qui est appelée à devenir bourgmestre. Moi, j'assumerai ma fonction de bourgmestre jusqu'au terme de la mandature. Je ne suis pas là pour me battre contre mes propres camarades."

Sera-t-il tête de liste aux élections européennes? "C'est une possibilité", dit-il.  

De son côté, Georges-Louis-Bouchez, chef de file du MR à Mons a dénoncé une "pirouette" qui vise à "cacher le bilan désastreux du PS à Mons". 

>>> À lire aussi : Comment analyser le pas de côté d'Elio Di Rupo à Mons ?

Comment analyser cette décision?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK