Elio Di Rupo: « Le PS est la première force politique des Wallons et des francophones »

Le Parti Socialiste (PS) reste le premier parti en Wallonie et à Bruxelles. Le président du PS Elio Di Rupo, acclamé par ses militants, a déclaré qu'il serait à l'initiative des consultations en Wallonie et à la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Contrairement aux estimations, les résultats indiquent un réel succès du PS 

Il s'est voulu prudent, mais Elio Di Rupo ne cache pas pour autant sa joie : « Les résultats indiquent un réel succès du PS. En Région bruxelloise, nous sommes actuellement les premiers. Et ce soir, nous sommes la première force politique en Wallonie et des francophones de notre pays. »

Le président du PS, ex-bourgmestre de Mons, a parlé d'une « marque de confiance » de la part des électrices et des électeurs : « Le succès du PS témoigne du désir de changement d'une large part de la population. »

 

Conformément à la tradition, j'inviterai les formations politiques pour un premier tour de concertation

« Le PS est prêt à assumer ses responsabilités démocratiques » a déclaré Elio Di Rupo. « Conformément à la tradition, j’inviterai les formations politiques pour un premier tour de concertation, je le ferai au Parlement de Wallonie et à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Au niveau national, nous attendrons l'initiative que prendra le roi Philippe. »

 

Plus que jamais les socialistes belges restent un pilier fort des socialistes européens

Elio Di Rupo a évoqué la place solide des socialistes belges dans le paysage de la gauche européenne. Mais il a surtout commencé son discours en évoquant les résultats en Flandre :« L’ampleur de l’extrême droite doit inquiéter tous les démocrates, elle blesse nos valeurs les plus fondamentales. »

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK