Elio Di Rupo a retrouvé un peu de voix mais cherche toujours un compromis

Elio Di Rupo
2 images
Elio Di Rupo - © FILIP CLAUS/Belga

Le formateur Elio DI Rupo a repris ses consultations, après une semaine d'interruption pour cause d'opération aux cordes vocales. La voix n'est pas encore totalement revenue, mais le formateur a reçu aujourd'hui les experts du comité de monitoring chargé de la bonne exécution du budget fédéral, et puis le secrétaire d'Etat à la lutte contre la fraude Carl Devlies. Au centre des discussions, encore et toujours la situation socio-économique du pays. Et comment rechercher un compromis.

Elio Di Rupo a subi une opération aux cordes vocales la semaine dernière et a passé une semaine de convalescence sans parler. Ce mercredi, pour la première fois, il reprenait son travail de formateur en parlant avec ses interlocuteurs.

Au terme de cette journée, il a accordé plusieurs interviews, séparées, d'une voix encore mal assurée mais en parlant lentement et doucement. Le formateur estime que son opération s'est bien déroulée et que tout rentrera dans l'ordre d'ici trois ou quatre semaines au terme de sa rééducation. 

Elio Di Rupo craint que les mauvaises nouvelles, 22 milliards d'euros de déficit lui a redit le comité de monitoring, "énorme", n'occultent les bonnes, à savoir que la lutte contre la fraude sociale et fiscale pourrait aider les finances de l'Etat.

Il dit qu'il faudra faire des efforts côté dépenses et côté recettes tout en maintenant le pouvoir d'achat des travailleurs.

Ce jeudi, le formateur recevra le ministre du Budget Guy Vanhengel. Vendredi, les présidents du CD&V Wouter Beke et du MR Charles Michel. Et samedi matin, Bart de Wever, avant de poursuivre la semaine prochaine avec les autres présidents de parti. Pour parler notamment asile, immigration, justice, défense et santé. 

RTBF
Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

La Belgique en vidéos et en sons