Electrabel fait-elle des économies sur sa maintenance?

Nouvel arrêt imprévu pour le réacteur de Doel 4 ce vendredi 26 mai
Nouvel arrêt imprévu pour le réacteur de Doel 4 ce vendredi 26 mai - © DIRK WAEM - BELGA

Nouvel arrêt d'un réacteur nucléaire ce vendredi. Le réacteur nucléaire de Doel 4 a été mis à l'arrêt manuellement pour permettre des travaux de maintenance. L'interruption n'était pas prévue, les travaux concernent la partie non-nucléaire des infrastructures. Doel 4 devrait redémarrer dès samedi. 

Le hic, c'est que ce n'est pas le premier arrêt imprévu ces derniers mois. Damien Ernst, professeur d'électromécanique à l'ULG, se pose donc la question: "Electrabel fait-elle des économies sur la maintenance des parties non-nucléaire?

Interviewé par Arnaud Ruyssen dans Soir Première, Damien Ernst apporte sa propre réponse: "Je pense que chez Electrabel ce sont des gens intelligents. Quand vous avez un outil comme ça qui arrive en fin de vie et qui génère de mois en moins d'argent parce que vous avez des prix très bras de l'électricité des marchés de gros, vous essayez d'économiser un maximum dans vos budgets de maintenance".

"Ce serait une politique tout à fait rationnelle", explique le professeur d'électromécanique. Rationnelle donc et "peu risquée" précise encore Damien Ernst.  

Reste que ces économies réalisées sur la maintenance, Electrabel pourrait finir par les payer sur le plan politique et financier.

Ecoutez l'interview de Damien Ernst par Arnaud Ruyssen:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK