Manifestation de la FGTB: de nombreuses perturbations à prévoir ce mardi

A moins de deux semaines des élections, la FGTB lance ce mardi 14 mai une dernière offensive. Des actions sont prévues un peu partout dans le pays, avec pour mot d’ordre qu’après le scrutin du 26 mai prochain « la question du pouvoir d’achat soit centrale ». Pour le syndicat socialiste, « les rapports officiels (OCDE, OIT, Commission européenne) montrent que la législature MR/N-VA aura été synonyme d’une perte importante de pouvoir d’achat pour les travailleurs. Les travailleurs belges étant parmi les seuls en Europe à avoir connu une baisse de leur rémunération réelle ».

La FGTB entend aussi dénoncer ces autres catégories également victimes d’une baisse du pouvoir d’achat comme « les 5% de travailleurs actifs qui font partie de la catégorie des travailleurs pauvres […], les pensionnés, les allocataires sociaux, les jeunes ou encore des familles monoparentales ». Le choix du 14 mai n’est par ailleurs pas une coïncidence. Les actions de mobilisation visent aussi à s’inscrire dans la ligne de la campagne « Fight for fourteen », une campagne qui plaide pour qu’à l’avenir le salaire minimum s’élève à 14 €/heure.

Tournée des grands-ducs

Concrètement des manifestations, des rassemblements et des actions sont prévus à Wavre, à Liège, à Bruxelles, à Gand et à Anvers. A Wavre, fief du Premier ministre Charles Michel, le rendez-vous est fixé sur le parking Walibi. Les manifestants suivront ensuite un parcours qui les mènera au centre de la cité du Maca où prendront la parole les huiles de la FGTB.

A Liège, la manifestation partira de la gare des Guillemins pour se rendre jusqu’à la place Saint-Paul, d’importants embarras de circulation sont donc à prévoir. Anvers, citadelle de Bart De Wever, ne sera pas épargné avec un rassemblement et une manifestation prévus dans le centre-ville.

De manière générale, de nombreuses perturbations sont à prévoir sur tout le royaume en raison du dépôt d’un préavis interprofessionnel. Du côté de la FGTB, on estime ainsi que des milliers de travailleurs affiliés devraient débrayer, divers secteurs devraient donc être impactés, dans les transports - les TEC, la Stib – mais aussi dans certaines administrations ainsi que dans les services de polices.

►►► À lire aussi : la FGTB dans les rues ce mardi: quelles perturbations à Liège?

Archives : Matin Première 30/04/2018

Le président de la FGTB, Robert Vertenueil, était l’invité de Matin Première, le 30 avril dernier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK