Elections: duel Didier Reynders (MR) - George Gilkinet (Ecolo) sur la fiscalité, le climat, la mobilité, l'emploi

Ce vendredi notre duel préélectoral opposait le Didier Reynders (MR) à George Gilkinet (Ecolo).

Comment chaque duelliste analyse ce qui le différencie de l'autre? Pour Didier Reynders, le MR veut « créer de l'emploi en stimulant l'activité et pas en la pénalisant. Je souhaite encourager les salariés à pouvoir accéder à la propriété, en baissant le précompte immobilier. J'ai aussi proposé de remplacer la voiture salaire par une aide au logement. Je constate qu'Ecolo veut revaloriser le revenu cadastral et globaliser la taxation des revenus, c'est-à-dire revaloriser l'immobilier ». George Gilkinet répond : « Notre projet n'est pas plus de fiscalité mais une meilleure fiscalité. Nous avons déposé un projet de pacte d'investissement qui met la question du logement au centre : c'est créateur d'emploi. Nos projets sur l'économie circulaire, sur la relocalisation de l'économie sont très positifs au niveau de l'emploi ». Il ne pourrait pas voter MR « parce qu'on ne va pas résoudre les crises avec les mêmes recettes que celles qui ont été utilisées jusqu'ici. Il faut un changement de paradigme. La question climatique doit être structurante. Mon espoir est que les écologistes soient devant la N-VA après les élections ».

George Gilkinet applaudit certaines mesures prises sous le gouvernement Michel, comme le développement de l'éolien offshore, ou le budget mobilité («cash for car») qui est proposé en remplacement des voitures de société.


►►► A lire aussi: Faites notre test électoral


Métro bruxellois

Didier Reynders demande à George Gilkinet si Ecolo est favorable au développement du métro en Région bruxelloise. En matière de mobilité, « nous voulons privilégier les solutions les plus rapides (les sites propres) et offrir aux travailleurs des solutions multiples de mobilité (une carte qui leur permet d'aller en métro, en train, à vélo ou de louer une voiture. Aujourd'hui les gens sont malades des particules fines du diesel, on ne peut pas encore attendre 20 ans ».

La vidéo du MR dans laquelle il est affirmé qu'Ecolo veut taxer la viande « est une caricature » dit Didier Reynders : « Il y a une volonté d'interdire la publicité sur les produits à base de viande. Jusqu'à présent l'interdiction de la publicité, c'était sur le tabac et l'alcool. Est-ce la viande est considérée par Groen et par Ecolo comme un produit nocif? » Réponse de George Gilkinet : « La viande n'est pas un problème si elle est de qualité et si elle est consommée normalement. Nous voulons que les agriculteurs soient payés correctement, nous voulons favoriser les circuits courts, nous voulons que dans les cantines scolaires on serve des plats de qualité, avec des légumes ».

George Gilkinet et Didier Reynders ont également échangé sur le budget fédéral, sur l'emploi et sur les pensions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK