Communales 2018: un accord de coopération permet le vote électronique des germanophones

Elections communales 2018: un accord de coopération permet le vote électronique des germanophones
Elections communales 2018: un accord de coopération permet le vote électronique des germanophones - © Tous droits réservés

Le Parlement germanophone a approuvé, lundi soir en plénière, un projet de décret visant à mettre en œuvre l'accord de coopération conclu le 30 mars 2017 entre la Région wallonne et la Communauté germanophone, concernant l'organisation des élections locales de l'année prochaine.

Concrètement, cet accord de coopération permettra aux citoyens germanophones de voter électroniquement lors des élections communales et provinciales d'octobre 2018. Alors que la Wallonie avait décidé d'un retour au vote papier, la Communauté germanophone, compétente depuis 2015 pour l'organisation des élections communales, avait opté pour le vote électronique avec vérification papier, comme c'est déjà le cas en Flandre.

Un problème se posait pour les élections provinciales qui sont, elles, organisées par la Région wallonne. Pour éviter aux citoyens des neuf communes germanophones d'être confrontés à deux systèmes de vote différents, les entités ont décidé de coopérer.

La Communauté germanophone prendra donc en charge l'organisation des élections provinciales et s'engage à assumer un éventuel surcoût engendré par le vote électronique. Cet accord ne s'applique que pour l'organisation des élections provinciales de 2018 mais il pourrait être prolongé.

Seul Vivant s'est opposé à ce projet de décret au vu du fiasco provoqué par des problèmes informatiques en 2014.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK