Gilkinet visé par le piratage informatique d'Ecolo: "des représailles à l'enquête sur le Kazakhgate"

Les serveurs informatiques d'Ecolo ont été victimes d’un piratage, une attaque informatique organisée mais surtout très ciblée.

L’attaque remonte à mardi. Plusieurs députés Ecolo ont reçu des mails suspects qui étaient en fait une tentative d’hameçonnage.

Problème, la tentative a fonctionné permettant aux hackers d’accéder à la boite mail d’un député vert. Leurs recherches ciblaient Georges Gilkinet et vraisemblablement le dossier du Kazakhgate.

Pour Ecolo pas de doute, il s’agit d’un travail de professionnels. Le mail envoyé aux députés reprenait des logos d'Ecolo, des thématiques de langage politique; il invitait les députés à se connecter à leur boîte mail de parti via un lien. Une fois ce lien activé, le député tombait sur une copie presque conforme de la plateforme du parti sur laquelle il pouvait encoder son nom d’utilisateur et son mot de passe pour voir ses mails. Un député l’a donc fait, "offrant" ainsi bien malgré lui ses données aux hackers.

Gilkinet pour cible, un lien avec le Kazakhgate?

Les pirates ont pu fouiller la boîte mail de ce député pendant plusieurs heures. Les informaticiens d’Ecolo ont retracé les recherches des pirates, elles visaient Georges Gilkinet et Anticor, une association de lutte contre la corruption qui suit de près le dossier Chodiev.

Pour Ecolo, le lien avec le travail de Georges Gilkinet au sein de la commission Kazakhgate fait peu de doute. D’autant qu’il y a peu, des informations révélaient que les avocats de Patokh Chodiev auraient engagé une agence de de renseignements américaine pour enquêter sur les relations de Georges Gilkinet avec les médias et Anticor.

A cela s’ajoute l’action en justice entamée par les avocats de Chodiev à l’encontre du député Ecolo. Le parti dénonce des pratiques de gangsters et envisage de porter plainte auprès de la Computer Crime Unit. Il envisage également d’interpeller le Président de la Chambre, afin d’envisager des mesures de protections supplémentaires pour Georges Gilkinet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK