Jean-Marc Nollet: "Notre choix de société est à l'opposé de ce que la N-VA propose"

Ecolo explique sa politique de la chaise vide
Ecolo explique sa politique de la chaise vide - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Bureau politique d’Ecolo ce matin. Jean-Marc Nollet, coprésident d’Ecolo s’est expliqué sur l’absence des Verts francophones dimanche lors de la réunion organisée par les informateurs royaux, Didier Reynders et Johan Vande Lanotte, réunion entre les numéros 1 de tous les partis susceptibles de former un nouveau gouvernement fédéral. Jean-Marc Nollet répète que pour les Ecolos, il est impossible de discuter avec les nationalistes flamands. Tout les oppose : vision de la société, méthodes, priorités, etc.

Réaction à la présence de Groen

Certains s’étaient étonnés de la présence de Groen lors de cette réunion alors que les Verts forment un seul et même groupe à la Chambre. Jean-Marc Nollet n’y voit lui aucun problème et précise que, si d’aventure, la N-VA devait participer au gouvernement fédéral, les Groen se retireraient automatiquement. "Si un gouvernement doit se former, les écologistes y sont ou n’y sont pas mais ce sera ensemble. Ecolo et Groen au gouvernement ou Ecolo et Groen en dehors du gouvernement […]", déclare Jean-Marc Nollet.

 

Réaction à Georges-Louis Bouchez

Dans Matin Première, le délégué général du MR et sénateur, Georges-Louis Bouchez déclarait : "A un moment donné, il faut être concret. Nous ne sommes pas en politique pour être aimé des gens. On est là pour faire tourner le pays, pour gérer ce pays, quitte à avoir des partenaires qui ne sont pas nos premiers choix, mais qui sont nécessaires pour gérer les affaires". Pour Jean-Marc Nollet, ce n’est pas une question de s’aimer ou pas. C’est tout simplement que tout oppose Ecolo et la N-VA. La discussion est impossible. "Ici, ce n’est pas une question d’aimer ou ne pas aimer les gens", déclare Jean-Marc Nollet. "Ce qui se passe est beaucoup plus important. C’est une question de savoir si la politique de la N-VA doit être poursuivie. S’il y a un espoir de faire autre chose, et nous, comme écologistes, nous pensons qu’il y a une alternative, nous sommes disponibles mais pas avec la N-VA". C’est une question de cohérence pour Ecolo.

Réaction à la présence du PS

Ecolo, qui discute de la formation d’un gouvernement en Wallonie avec le PS, verrait-il d’un mauvais œil des négociations fédérales entre les socialistes et les nationalistes flamands au fédéral ? Cela remettrait-il en cause les négociations wallonnes ? Sur ce point, la réponse de Jean-Marc Nollet est catégorique, c’est "Non". "Pour moi, ce sont deux choses clairement différentes et ça n’influe pas sur notre stratégie. Les écologistes ont l’habitude de décider par eux-mêmes et ils continueront à la faire", conclut le coprésident d’Ecolo en précisant encore que les Verts restent à la disposition des informateurs royaux.

Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK