Ecolo et Groen lancent dix défis au gouvernement fédéral

Les partis écologistes Ecolo et Groen ont mené une action ce jeudi devant le 16 rue de la Loi. 
Les partis écologistes Ecolo et Groen ont mené une action ce jeudi devant le 16 rue de la Loi.  - © Laurent Henrard

Les partis écologistes Ecolo et Groen ont mené une action ce jeudi devant le 16 rue de la Loi, devant le cabinet du Premier ministre Charles Michel. L'objectif: lancer dix défis au gouvernement fédéral. Ils estiment que la période d'"affaires courantes" a assez duré.

"On a l'impression que ce gouvernement est en affaires courantes. Maintenant, il est temps de se mettre au travail", a lancé le député Jean-Marc Nollet. Aux yeux des Verts, le plan national d'investissement lancé par Charles Michel est une boîte vide: les projets annoncés sont un recyclage d'anciennes mesures. Quant au récent contrôle budgétaire, il n'a débouché sur aucune action d'envergure.

Parmi les dix défis, figure la mobilité. Ecolo et Groen veulent faire de la SNCB une alternative de qualité. Ils réclament une réorientation des avantages accordés aux voitures de société vers les transports en commun. Selon eux, deux milliards d'euros peuvent être dégagés.

Un autre point consiste à "rendre la politique plus crédible". Les écologistes réclament un renouveau politique à l'heure de la montée des populismes. Un groupe de travail s'est constitué à la Chambre. Groen et Ecolo attendent du gouvernement qu'il y prenne une part active.

Les écologistes veulent également associer les citoyens à leur initiative. Ils sont invités à formuler un défi supplémentaire via les réseaux sociaux en l'accompagnant du hashtag #auboulot.

Parmi leurs autres demanes, Ecolo et Groen veulent voir mener une réforme de l'impôt des sociétés, sortir définitivement de l'énergie nucléaire, s'attaquer au burn out et faire un vrai plan d'investissement

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir