Ecolo : des gouvernements plus verts pour obtenir une loi climat

A une semaine du scrutin, deux cents militants du parti Ecolo réunis à Bruxelles (Saint-Gilles) présents à la Tricoterie pour entendre les co-présidents Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet.

Vers la presse, un mot d’ordre diffusé en coulisses, celle de clore la polémique du tract bruxellois, une « erreur assumée » dit-on à la direction du parti mais « la page est tournée », il faut maintenant se centrer sur les thèmes essentiels de la campagne. Rien ne sera évoqué à ce sujet au cours du rassemblement.

Obtenir partout des gouvernements « plus verts »

Malgré les bons sondages, Zakia Khattabi a appelé les militants du parti à rester mobiliser jusqu’au dernier jour pour obtenir partout des gouvernements « plus verts », la seule garantie d’obtenir enfin une véritable loi climat. « Là où les autres partis divisent, nous construisons » a répété la direction d’Ecolo, pour réaffirmer le besoin d’être présent partout dans les différents gouvernements afin d’accélérer « la transition positive et solidaire dont le pays, l’Europe et le Monde ont besoin ».

Du côté des attaques, le cdH a été pointé pour le risque qu’il puisse devenir la force d’appoint nécessaire à une reconduction de la coalition MR/N-VA.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK