Eau potable, électricité, mobilité : le bilan province par province ce lundi 19 juillet après les inondations en Wallonie

Le bilan des inondations qui ont frappé la Belgique en fin de semaine dernière s’alourdit encore ce lundi, d’après la SPW. On dénombre désormais 36 décès confirmés, dont 17 identifiés. Et de nombreuses personnes restent portées disparues.

Si l’état général des eaux démontre un retour généralisé à la normale, le Service Public de Wallonie met en garde contre :

  • des embâcles ou des dégradations quelconques qui peuvent encore maintenir un niveau élevé avec éventuellement des zones maintenues sous eau ;
  • les niveaux et les débits qui restent par endroits élevés pour la saison ;
  • certains réseaux d’égouttage ou de canalisations qui peuvent être obstrués et perturber l’évacuation normale des eaux ;
  • Les eaux des zones inondées sur les terrains en dépression qui ne peuvent s’évacuer que par infiltration dans le sol. Ce phénomène est indépendant de l’état des cours d’eau et peut être un peu plus long pour un retour à la normale.
Le SPW alerte également sur des risques d’averses orageuses, qui pourraient subvenir à partir du samedi 24 juillet. "Certains bassins pourraient repartir à la hausse, bien que les quantités soient sans commune mesure avec celles de la période du 13 au 16/07."
 

Liège

Concernant les dangers subsistants dans la province de Liège, la SPW pointe encore des fuites de gaz, l’alimentation électrique dans les bâtiments sinistrés, la stabilité des bâtiments, les débris et les résidus urbains, où peuvent se développer des bactéries et des moisissures.

Quant à l’électricité, "RESA est passé sous la barre des 10.000 clients encore en panne. Néanmoins, ils rencontrent toujours énormément de difficulté pour accéder aux installations."

Ça va un peu mieux chaque jour, mais ça reste la débrouille

Les télécommunications mobiles sont encore problématiques en alternance. "Ça va un peu mieux chaque jour, mais ça reste la débrouille", ajoute la SPW.

Concernant l’eau potable, certaines communes en sont toujours partiellement privées. C’est toujours le cas de Trooz, d’Hamoir et de Comblain-au-Pont.


►►► A lire aussi : Le bilan des inondations en Belgique s’alourdit : 36 décès, dont 17 personnes identifiées


En termes de mobilité, "la traversée de Liège reste problématique, de même dans la vallée de la Vesdre. 7 ponts impactés, 2 ponts sur la N61, coupée en 3 tronçons." Puisqu’il est difficile de trouver des itinéraires de désengorgement, la SPW conseille de privilégier l’autoroute. "Les retours de vacances sur la E25 vont poser des problèmes."

Les opérations de déblaiement étant toujours en cours, la SPW pointe également le besoin urgent et important d’ingénieurs en stabilité des bâtiments.

Namur

A Namur, l’heure est au nettoyage et à la réintégration des gens dans leur maison.

Question électricité, elle serait encore à 5% H.S à Rochefort ainsi qu’à Houyet.

Quant aux télécoms, tout est en ordre. La SPW demande "juste de limiter l’usage du data à Rochefort".

En termes d’eau potable, quelques villages sont encore impactés.


►►► A lire aussi : Inondations en Belgique : faut-il déménager ou rester près d’un cours d’eau ?


La SPW précise que l’évaluation de la stabilité est en cours dans des bâtiments à Rochefort. "Mais il n’y a pas encore de résultats disponibles à l’heure actuelle. Les appels au 112 se sont énormément calmés et concernent surtout des demandes de nettoyage par les pompiers. Intervention à Yvoir pour divers bateaux et barques en travers de la Meuse."

Province du Luxembourg

Les rétablissements ont bien avancé, selon la SPW, les interventions de secours sont terminées.

L’électricité et les télécoms sont rétablis à l’heure actuelle.

En termes de mobilité, une route est fermée du côté d’Hotton.

Le déblaiement et le nettoyage sont toujours en cours. La SPW pointe le besoin d’obtenir un listing des experts en stabilité des bâtiments.

Brabant Wallon et Hainaut

La situation est "en très nette amélioration".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK