Elio Di Rupo vous invite à une visite virtuelle du 16, rue de la Loi

On connait le côté "geek" d'Elio di Rupo: plutôt proche de la marque Google, adepte des tweets ou des sites de musique en streaming. Cet outil de visite virtuelle n'étonne donc pas, il s'inscrit bien dans l'air du temps, selon Nicolas Baygert, chercheur en communication à l'UCL. "Il y a deux éléments, il y a d'abord le fait que la transparence soit probablement devenue un impératif démocratique et beaucoup d'hommes politiques doivent aujourd'hui s'y plier dans leurs fonctions en particulier des chefs d'Etat, des Premiers ministres. Et puis il y a bien sûr les possibilités technologiques qui existent aujourd'hui et qui permettent d'avoir les outils qui induisent une certaine proximité avec le pouvoir".

Une proximité bien mesurée qui nourrit la stratégie politique d'Elio Di Rupo. "C'est un outil marketing qui contribue au branding, à la création, au façonnement de la 'marque' d'Elio Di Rupo, si on peut parler de marque pour un homme politique", ajoute-t-il. Cela "va donner cette impression qu'Elio Di Rupo veut absolument ouvrir les fenêtres sur ce qu'il fait au quotidien et ce que moi j'appellerais plutôt un simulacre de proximité dans la mesure où il y a bien sûr une proximité qui est offerte à travers ces différents outils mais qui est toujours contrôlée et mise en scène".

Pour preuve, vous découvrirez lors de cette visite virtuelle "au 16", un noeud papillon, comme oublié sur une table.

Visitez le 16 rue de la Loi, ou le Lambermont.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK