E-commerce et la construction: Kris Peeters pour un "tax-shift bis"

Le ministre de l'Economie Kris Peeters (CD&V) va pousser une proposition de nouveau "tax-shift"
Le ministre de l'Economie Kris Peeters (CD&V) va pousser une proposition de nouveau "tax-shift" - © DIRK WAEM - BELGA

Le ministre de l'Economie Kris Peeters (CD&V) va pousser, lors d'un conseil des ministres extraordinaire qui doit avoir lieu prochainement, une proposition de nouveau "tax-shift" destiné spécifiquement aux secteurs de la construction et de l'e-commerce, peut-on lire jeudi dans De Tijd, journal auquel le politicien a accordé un entretien. L'information est également relayée dans L'Echo.

Le ministre s'inquiète surtout de la concurrence néerlandaise, pour ce qui est des sociétés actives dans la préparation et l'envoi de commandes passées en ligne.

Les entreprises néerlandaises du secteur se montrent plus flexibles, et leurs frais de personnel sont plus bas, de 17%, par rapport à la Belgique, observe-t-il.

Kris Peeters va donc placer sur la table du conseil des ministres extraordinaire un "tax-shift bis", visant spécifiquement "l'e-commerce, la construction, et éventuellement encore d'autres secteurs". L'encadrement technique de cette baisse des charges salariales s'annonce toutefois un sujet délicat, note De Tijd, car l'Europe interdit les diminutions de coûts sectorielles.

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir