Droits des enfants: les frères et sœurs ne pourront plus être séparés

La commission de la Justice de la Chambre a approuvé mercredi à l'unanimité, moins l'abstention du Vlaams Belang, une proposition de loi de DéFI qui consacre le droit des frères et soeurs de ne pas être séparés en cas, par exemple, de divorce des parents ou de placement des enfants en famille d'accueil ou en institution.

"Les frères et sœurs mineurs auront le droit de ne pas être séparés en cas de placement mais aussi d'entretenir des contacts", a souligné la députée Sophie Rohonyi (DéFI), l'une des autrices du texte.


A lire aussi: Les placements d'enfants sont-ils trop nombreux en Belgique ?


Ce vote a été salué par le Délégué général aux droits de l'enfant, Bernard De Vos. "Excellente nouvelle et véritable avancée significative dans le sens du meilleur intérêt des enfants", a indiqué son porte-parole sur Twitter, en précisant que le Délégué recommandait cette mesure depuis longtemps.

Crise sanitaire: augmentation des enfants maltraités (JT 26/04/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK