Dossiers Jobsdeal, télécoms, Belfius: Charles Michel organise une réunion de travail informelle

Dossiers "Jobsdeal", télécoms, Belfius: Charles Michel organise une réunion de travail
Dossiers "Jobsdeal", télécoms, Belfius: Charles Michel organise une réunion de travail - © DIRK WAEM - BELGA

Le Premier ministre Charles Michel invite ses vice-Premiers à une "discussion informelle" ce mercredi soir avec pour objectif de s'accorder sur un calendrier de travail pour concrétiser les différents accords du 'jobsdeal' dans les prochains mois, a-t-on appris mercredi. Selon le quotidien De Tijd, la mise en Bourse de Belfius pourrait également être évoquée à cette occasion.

Le gouvernement Michel s'est mis d'accord en juillet sur le budget 2019, le 'jobsdeal', le dossier Belfius/Arco et l'ouverture du marché télécoms à un quatrième opérateur.

Le jobsdeal contient 28 mesures, notamment sur la dégressivité des allocations de chômage. Une partie de ces mesures devrait entrer en vigueur au 1er janvier prochain. D'où la nécessité d'élaborer un calendrier précis.

Quant à l'entrée partielle en Bourse de Belfius, la majorité s'est accordée sur la mise en vente de 30% de la banque, mais le feu vert définitif est toujours suspendu à une solution pour les coopérateurs d'Arco.

Selon la presse financière la semaine dernière, le temps passant, et vu le reflux des marchés ces derniers mois, la valeur de Belfius aurait perdu près d'un milliard d'euros en valeur depuis le printemps.

D'après le Tijd, la N-VA ne serait à présent plus trop pressée d'opérer cette mise en Bourse. "Nous nous en tenons à l'accord selon lequel Belfius doit être introduite en Bourse au bon moment. Mais, le bon moment n'est pas maintenant", selon une source N-VA citée par le quotidien.

La semaine dernière, M. Michel avait indiqué que le gouvernement agirait "en bon père de famille" dans ce dossier, et que toute décision serait prise en concertation avec le management de la banque afin d'identifier le bon moment et les bonnes conditions pour l'opération.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK