Ouverture de Docks Bruxsel ce jeudi: une source de "saine émulation"?

Ouverture d Docks Bruxsel ce jeudi: une source de "saine émulation"?
3 images
Ouverture d Docks Bruxsel ce jeudi: une source de "saine émulation"? - © Tous droits réservés

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS) s'est félicité mercredi soir de la "saine émulation" qu'engendrera selon lui un projet comme celui de Docks Bruxsel concrétisé officiellement par son inauguration mercredi soir et son ouverture au public, ce jeudi matin.

Pour lui, ce complexe, comme d'autres projets commerciaux en gestation notamment au centre de Bruxelles constituent une opportunité d'ajuster l'offre commerciale à Bruxelles, dans le périmètre de la zone piétonne et ailleurs, et non un handicap.

"Docks Bruxsel est un très beau projet tout comme la perspective du projet Néo, au Heysel et l'annonce de la rénovation de l'Inno et de City 2 au centre de la ville. J'y décèle les signes positifs d'une volonté du secteur commercial et économique d'ajuster l'offre commerciale à Bruxelles. Je suis convaincu que la rue Neuve restera un axe commercial central à Bruxelles et en Belgique et me félicite de l'émulation saine qu'engendre un projet comme Docks. Cela oblige tout le monde à se repositionner. J'espère que ce sera le cas ailleurs aussi", a commenté le bourgmestre, interrogé en marge de l'inauguration de Docks Bruxsel.

La nouveauté devrait stimuler tout le monde à repositionner son offre

Pour Yvan Mayeur, les pouvoirs publics doivent intervenir sur l'espace public. De telles interventions contribuent à soutenir l'initiative (commerciale) privée notamment dans la zone piétonne du centre et dans la rue Neuve. Dans ce contexte, le bourgmestre a dit ne pas avoir de craintes quant à l'impact d'un projet comme Docks Bruxsel pour l'avenir du piétonnier sur les boulevards centraux et de son périmètre.

A ses yeux, l'émergence de projets doit inciter le secteur commercial du centre de Bruxelles à repenser son offre sur une dimension différente en visant une offre de commerces de destination, de proximité et en visant une qualité supérieure.

"Je crois que la nouveauté devrait stimuler tout le monde à repositionner son offre, mais il faut oser et bouger. D'où l'accompagnement des pouvoirs publics via une modification de l'espace public dans un projet tel que le piétonnier", a-t-il conclu.

Animations ce weekend et ouverture dimanche

30 000 visiteurs se sont pressés ce jeudi à Docks. "Nous sommes évidemment ravis de cette première journée et du retour très positif des clients. En fin d'après-midi, nous affichions un trafic supérieur à 30 000 visiteurs alors que nous espérions atteindre les 18 000", commente Olivier Weets développeur du projet.

Diverses animations sont organisées vendredi et samedi sur le thème du mouvement, notamment des performances de danse au sol avec Soul 15 et des acrobaties aériennes avec la compagnie Motus Modules.

Docks Bruxsel sera ouvert durant la journée de dimanche. Les festivités pour l'inauguration de Docks Bruxsel se poursuivront le week-end suivant avec une soirée DJ jeudi.

Une fanfare et des musiciens itinérants accueilleront les clients samedi et dimanche sur des accords de jazz et au rythme des djembés.

Vendredi, un concert regroupera les artistes belges contemporains Saule, Noa Moon, La Smala et An Pïerlé.

Samedi, ils cèderont la place au groupe belge spécialisé dans les reprises Mister Cover et BJ Scott & friends.

Vingt restos, huit cinémas, un musée eEnregistrert 1700 places de parking

Dock Bruxsel est le premier centre commercial à s'ouvrir à Bruxelles depuis 35 ans.

A côté des 113 boutiques, l'espace compte huit salles de cinéma, un parcours d'aventures indoor, une vingtaine de restaurants, une salle événementielle pouvant accueillir 1500 personnes, et l'espace Godin qui retrace la mémoire du site industriel.

Le centre s'étend sur 61 000 m2, dont 44 000 sont dédiés aux commerces et à l'horeca et 10 000 aux loisirs. Le parking est prévu pour 1700 véhicules et 265 vélos.

La fréquentation espérée est de huit millions de personnes par an.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK