Djihadistes belges en Irak et en Syrie: Jan Jambon révèle les chiffres précis

Jan Jambon
Jan Jambon - © BRUNO FAHY - BELGA

Quatorze "Foreign Terrorists Fighters" belges sont actuellement en détention ou dans un camp de réfugiés en Syrie ou en Irak, a révélé le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA).

"D'après les informations dont dispose l'OCAM, deux hommes belges 'Foreign Terrorists Fighters' sont détenus en Irak. Douze autres sont en Syrie, en détention ou dans un camp de réfugiés", a-t-il ainsi expliqué, en réponse au député Benoît Hellings (Ecolo) en Commission de l'Intérieur. 

A lire aussi: Terrorisme: faut-il encore craindre les returnees?

Jan Jambon détaille: "Cinq d'entre eux sont des hommes qui ont été arrêtés pour être placés dans un centre sous le contrôle des forces démocratiques syriennes." 

Par ailleurs, ajoute le ministre de l'Intérieur, "sept femmes et six enfants ont été placés dans différents camps de réfugiés."

Il n'est pas dans l'intérêt de la Belgique que ces personnes reviennent 

"Le gouvernement belge n'entreprend aucune démarche active en vue de leur retour", précise Jan Jambon. "Il n'est pas dans l'intérêt de la Belgique que ces personnes reviennent dans notre pays," ajoute-t-il. "Si une libération non contrôlée constitue un grave danger, nous prendrons les mesures qui s'imposent."

Pour les enfants de moins de 10 ans, une exception a néanmoins était établie: "Ils seront assistés en cas de retour". 

Par ailleurs, "il y a des arrestations de 'Foreign Terrorists Fighters' en Turquie", précise le ministre de l'Intérieur. "Nous y avons établi un point de contact avec l'autorité turque pour organiser, le cas échéant, leur retour."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK