Dix millions d'euros accordés aux infrastructures sportives wallonnes

Le RCA Synergis à Verviers pourra compter sur 642.760 euros afin de construire de nouveaux vestiaires au stade du Panorama.
Le RCA Synergis à Verviers pourra compter sur 642.760 euros afin de construire de nouveaux vestiaires au stade du Panorama. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Plus de 10 millions d'euros vont être accordés à différentes infrastructures sportives wallonnes, annonce samedi dans un communiqué le cabinet du ministre régional des Infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke. Les subsides doivent permettre aux communes et clubs wallons d'acheter des équipements sportifs ou de procéder à l'une ou l'autre rénovation.

Soixante-huit projets ont été sélectionnés: 10 pour le Brabant Wallon, 15 pour le Hainaut, 19 pour Liège, 12 pour le Luxembourg et 12 pour Namur également. Le cabinet a retenu différents critères pour opérer ses choix, notamment l'accessibilité des infrastructures, la salubrité, la sécurité, le caractère structurant du projet et son rayonnement, et les économies d'énergie.

Ath, Verviers, Philippeville, Barvaux...

Dans le Hainaut, Ath disposera d'1,2 million d'euros pour construire un salle de sports et de 834.000 euros supplémentaires pour la rénovation d'une autre salle de sports. En province de Liège, le RCA Synergis à Verviers pourra compter sur 642.760 euros afin de construire un parking et de nouveaux vestiaires au stade du Panorama.

Plus d'un demi-million d'euros sera consacré à la réalisation d'un terrain de football synthétique à Philippeville (province de Namur) alors qu'à Barvaux (province de Luxembourg), un nouveau complexe de tennis doit sortir de terre, à hauteur de 1,2 million d'euros, le Barvaux TC étant aujourd'hui situé à proximité de l'Ourthe, en zone inondable, ce qui empêche la construction d'une infrastructure intérieure, explique le cabinet du ministre.

A Tubize (Brabant wallon), l'Union belge (URBSFA) profitera d'un soutien de 117.860 euros pour l'achat de matériel d'entretien et d'équipements sportifs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK