Didier Reynders: "Nous recherchons 10 personnes avec des armes lourdes"

Didier Reynders: "Nous recherchons 10 personnes avec des armes lourdes"
2 images
Didier Reynders: "Nous recherchons 10 personnes avec des armes lourdes" - © BORIS HORVAT - AFP

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) a confié dans une interview à la chaîne américaine ABC News que la Belgique recherchait actuellement 10 individus susceptibles de mener un attentat similaire à celui qui a frappé Paris le 13 novembre dernier, avec des "armes lourdes" et "des attentats suicides".

Par "armes lourdes", le chef de la diplomatie entend "Kalachnikov" ou "peut-être plus que cela". Quant aux cibles, il évoque "les centres commerciaux", pas les écoles, ni les métros. "La plus importante menace vise les grands magasins et les centres commerciaux", confirme-t-il dans cette interview qui sera diffusée ce mercredi soir dans World News Tonight sur ABC.

Salah Abdeslam sera arrêté

Didier Reynders a également assuré que les autorités ont reçu de nombreuses pistes concernant Salah Abdeslam, le suspect numéro 1 des attentats de Paris, actuellement toujours en cavale. Mais, le ministre des Affaires étrangères l'assure : il est confiant que ce personnage clef dans l'enquête sera arrêté.

Le partage d'informations entre services de renseignement des différents pays a par ailleurs été largement pointé du doigt à la suite des attentats. Pour Didier Reynders, il s'améliore, mais ce n'est pas encore assez.

"Il est impossible de dire, après la mort de 130 personnes ou plus à Paris, que c'était un succès pour tous les services, pour les services de sécurité. Nous devons faire plus, et encore plus."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK