Didier Reynders condamne la destruction par Israël d'un projet financé par la Belgique

Didier Reynders, ministre des Affaires étrangères
Didier Reynders, ministre des Affaires étrangères - © HATIM KAGHAT - BELGA

Israël a détruit un projet financé par la Belgique en territoires palestiniens, rapporte Le Soir. Trois réservoirs d’eau et au moins 2500 arbres, qui faisaient partie d’un projet supervisé par Oxfam, ont été détruits.

Les faits remontent au 4 juillet et se sont déroulés dans le village bédouin palestinien de Khirbet Ad-Duqaiqah près d’Hébron. Les dommages s’élèveraient à plus de 75.000 euros selon l’organisation. 300 personnes de la communauté bédouine sont aujourd’hui touchées par ces démolitions : la population n’a plus suffisamment d’eau et de pâturages pour ses troupeaux, desquels ils dépendent pour leur revenu, précise Oxfam.

La Belgique condamne ces faits, par la voix du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, interrogé par la RTBF : "Il s’agit d’un projet d’Oxfam financé en partie par la Coopération belge et, comme lors des dernières destructions, nous allons non seulement réagir auprès des autorités israéliennes pour condamner cette destruction, mais surtout demander une indemnisation. Nous avons été les premiers à lancer cette procédure d’indemnisation avec des partenaires européens dans les projets qui étaient financés en commun. Ici, ce sera de toute façon bilatéral parce que je pense que c’est un projet financé exclusivement dans le cadre d’Oxfam par la Belgique. Mais ça, nous allons le vérifier avec la Coopération. Nous avons condamné à de multiples reprises, avec la communauté internationale, cette logique de colonisation qui va à l’encontre des règles internationales, mais qui se poursuit régulièrement de la part des autorités israéliennes".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK