Diables rouges et émotions collectives : l'union de façade ?

Diables Rouges & émotions collectives : l'union de façade?
Diables Rouges & émotions collectives : l'union de façade? - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Ce mardi, 20h, il sera très difficile de passer à côté : la Belgique affrontera la France en demi-finale de la Coupe du Monde. Records d'audience, écrans géants pris d'assaut dans toutes les villes du pays, drapeaux belges aux fenêtres et aux rétroviseurs...la folie "noire-jaune-rouge" s'est emparée du pays dans un élan de patriotisme rarement égalé, et qui atteindra sans doute son apogée si l'équipe belge va en finale.

La télévision, média familial et du direct par excellence, diffuse le match, et les réseaux sociaux, eux, se chargent du reste : partager les photos, les émotions, les commentaires et faire durer le plaisir.

Ces émotions collectives sont rares et intenses, mais sont-elles solides et peuvent-elles amener du concret par la suite? L'identité belge sortira-t-elle renforcée de la Coupe du Monde, ou n'est-ce qu'une façade temporaire?

Les Diables sont-ils des héros nationaux, les représentants crédibles d'une identité métissée (flamande, francophone et d'origines diverses), d'une "nouvelle" Belgique comme le laissait entendre Philippe Van Parijs en ce début de semaine sur les ondes de La Première?

Ce débat sera aussi l'occasion de parler d'autres évènements, moins heureux, qui fédèrent et rassemblent aussi derrière un drapeau, comme les attentats, ou par exemple à l'époque, la mort du Roi Baudouin.

Pour en parler, Marie Vancutsem reçoit autour de la table de "Débats Première" ce mardi 10 juillet en direct dès 12h sur La Première, Bernard Rimé, professeur de psychologie à l’UCL, spécialiste des émotions collectives, Michel Lecomte, directeur des sports à la RTBF, Olivier Marchal, sociologue de formation, auteur d'un mémoire sur la construction sociale de la figure du génie et Gabriel Ringlet, prêtre et professeur émérite à l’UCL.

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK